Il n’y a pas que les grecs qui sont endettés !!!

1. Qu’en est-il de la dette au niveau mondial?

Capture d’écran 2015-03-04 à 18.50.11Depuis  la crise de 2008, les  agents économiques ( Etats, entreprises, ménages) auraient  augmenté leurs dettes (selon un grand cabinet international) de  57.000 milliards de dollars   supplémentaires, soit un sixième du  PIB mondial. Dans ce supplément de dette, les Etats ont pesé pour près de moitié, les entreprises et les ménages assumant l’autre  moitié. A l’échelle de la planète, la dette  dépasserait désormais 210% du PIB mondial contre 180% en 2008, au début de la crise.
On montre du doigt que la Grèce, mais la dette totale (publique et privée) est très élevée dans d’autres pays:

Capture d’écran 2015-03-05 à 15.38.20Les Etats Unis ont failli faire défaut l’année dernière!
Après un bras de fer avec le Congrès, Barack Obama a obtenu qu’aucun plafond ne soit fixé à la dette américaine…Quant à la Chine, sa dette a quadruplé en seulement 7 ans portant la dette totale (publique + privée) à 282% du PIB en 2014!

2. Mais, Le ratio dette publique/PIB a-t-il un sens ?
Le ratio «dette/PIB» largement utilisé pour comparer les dettes des Etats. C’est un ratio qui rapporte du stock (la dette) à du flux (le PIB) et du pluriannuel (la dette) à de l’annuel (le PIB). Imaginez que vous empruntez pour acheter un logement. Si on rapportait cet emprunt total (un stock) à votre revenu annuel, il y aurait de quoi provoquer une crise cardiaque! (ex: 220 000€ /30 000€ !!!). La dette est un « stock » remboursable sur le long, voire très long terme.  Avec un ratio honnête (de type «flux/flux», «stock/stock» et «annuel/annuel», (exemple: remboursement+intérêts annuels/PIB) les résultats seraient évidemment d’une toute autre nature! Et les problèmes moins aigus!

3. De plus, actuellement les Etats empruntent pour rembourser leurs dettes à des taux extrêmement faibles, voire parfois négatifs! 

  1. Capture d’écran 2015-03-04 à 19.42.12Tous les pays du graphique ci-contre gagnent de l’argent en empruntant!!!!!
    Les liquidités mondiales sont si abondantes que les acteurs des marchés sont prêts à prêter à perte!!! Donc ce pourrait être le moment d’en profiter!4.Malgré le silence du discours dominant, la dette privée est souvent le vrai problème
    Capture d’écran 2015-03-01 à 19.16.51 IL ne faut pas oublier que la crise de 2008,   appelée « crise des supprimes » est une crise de la dette privée aux Etats-Unis, celle des ménages pauvres qui ont été poussés à s’endetter  pour acheter leur logement…Et qui n’ont pas pu rembourser, provoquant des faillites, une crise bancaire puis la crise économique que nous connaissons.
    De nombreux pays ont une dette privée supérieure à la dette publique:

    Capture d’écran 2015-03-01 à 19.20.37 Capture d’écran 2015-03-01 à 19.24.44


    5. Qu’en est-il de la France?

    La dette des ménages et des entreprises françaises atteignait à la fin du premier trimestre 119,5 % du PIB, soit près d’un point de PIB de plus que l’année précédente alors que dans les autres pays elle a tendance à diminuer. Il faut dire que, la France est le pays dont les acteurs privés sont les moins endettés, seule l’Allemagne étant en deçà (à peine 98,5 % d’endettement).

    Finalement la dette est plus complexe qu’il n’y parait…Mais elle est aussi beaucoup moins préoccupante qu’on voudrait le faire croire.

     

 

 

 

 

 

Publicités